Que faut-il savoir de la rente d'invalidité LPP ?

Que faut-il savoir de la rente d'invalidité LPP ?

Retrouver mes avoirs gratuitement
Sommaire
Auteur
Date
21-06-2024
Retrouver mes avoirs gratuitement

Rappelons que la Prévoyance Professionnel a été mise en place afin de compléter l’AVS et l’AI qui constituent le premier pilier de la prévoyance suisse. Le deuxième pilier comprend un pourcentage qui complète la rente de vieillesse, mais il prévoit aussi une couverture en cas de décès et d’invalidité. Informez-vous pour mieux comprendre comment fonctionne le 2ème pilier en cas d’invalidité en Suisse.

Le fonctionnement du deuxième pilier selon le cas d’invalidité

Il faut noter qu’il y a une différence lorsque l’invalidité découle d’une maladie et lorsque celle-ci est causée par un accident. Quoi qu’il en soit, quel que soit le cas, les rentes invalidité versées varient de 50 % à 90 % de la dernière rémunération perçue.

Quelle rente si l’invalidité provient d’une maladie ?

Dans 80 % des cas, les arrêts de travail en Suisse résultent d’une maladie. Dans 20 % des cas, les arrêts maladies sont dus à un accident ou à un autre problème. Comme les cas de maladies surviennent beaucoup plus souvent, cette couverture coûte plus chère.

Pendant les 720 à 730 jours d’invalidité

Au cours de cette période, le délai de maintien du versement du salaire va dépendre de l’ancienneté de l’employé et de la générosité de son employeur.

En général, les salariés ayant une année de service perçoivent 3 semaines de salaire en cas d’invalidité pour maladie ; un mois de salaires pour 2 années de service ; deux mois de salaires pour 3 à 4 années de service ; trois mois de salaires pour 5 à 7 années de service et 4 mois de salaires pour 8 à 11 années de service.

Après ce délai, l’assurance perte de gain prend le relais est couvre jusqu’à 80 % du salaire au cours des 720 à 730 jours, soit pour une durée de deux ans. Rappelons que l’employeur et l’employée financent l’assurance perte de gain à parts égales.

De la reconnaissance de l’invalidité jusqu’au premier jour de retraite

Au cours de cette dernière période, la LPP (prévoyance professionnelle) qui couvre la perte de revenus. Dès que le responsable reçoit la confirmation de l’invalidité de l’assuré, il lance le versement des rentes qui complètent l’AI prévue par le premier pilier.

Le montant des rentes qui seront versées est indiqué sur le certificat de prévoyance professionnel. Il est toujours exprimé en pourcentage et, avec le premier pilier, il couvre entre 50 % et 60 % du dernier salaire perçu.

Quelle rente LPP si l’invalidité découle d’un accident ?

Les couvertures prévues en cas d’invalidité à la suite d’un accident est beaucoup plus élevée par rapport à celles accordées en cas d’invalidité en cas de maladie.

Au cours des 720 à 730 jours d’invalidité

Au cours de ce délai, l’assurance accident couvre jusqu’à 80 % du dernier salaire perçu et assure une protection optimale aux employés.

De la reconnaissance de l’invalidité jusqu’au départ en retraite

Dans ce cas précis, ce n’est pas la LPP qui assure le versement des rentes, mais la LAA, qui est la deuxième composante de la prévoyance professionnelle. Il faut noter que cette assurance ne considère pas les conditions imposées par la caisse de pension et couvre en moyenne 90 % du dernier revenu perçu.

Retrouver mes avoirs gratuitement